La formation et l'insertion professionnelle

La Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

Toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites, par suite d’une altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, ou psychique, peut être reconnue travailleur handicapé.
Cette décision donne accès à des dispositifs de formation et d’insertion professionnelle spécifiques.

L’orientation professionnelle

En fonction de leurs besoins et de leurs capacités, les travailleurs handicapés peuvent être orientés :

  • Soit vers une formation ou une recherche d’emploi en milieu ordinaire de travail avec éventuellement l’appui d’un service spécialisé d’accompagnement (CAP EMPLOI).
    Plus d’informations : Site du Ministère du Travail et de l’Emploi

  • Soit vers un centre de rééducation professionnelle qui permet aux personnes devenues inaptes à leur emploi de suivre une formation de reconversion professionnelle.

  • Soit vers le milieu protégé : vers les établissements et services d’aide par le travail (ESAT). La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) peut orienter vers un ESAT les personnes dont la capacité  de gain est inférieure au tiers de celle d’une personne valide ou dont l’état de santé rend nécessaire un suivi médical, éducatif, social, ou psychologique.

Le référent insertion professionnelle de la MDPH

Il conseille et oriente  les personnes en situation de handicap dans leurs démarches d’insertion professionnelle.